Témoignages

« Emmanuelle,

Il y a quelques années, j’ai fait plusieurs stages avec toi, dont un autour des matières bois et fer (rouille)tu nous avais fait peindre une serrure. J’avais pris des notes sur la manière de peindre la rouille et le bois. Depuis, je me réfère  à cette expérience . C’est ce que j’ai fait récemment pour peindre cette lampe tempête en aquarelle.

Tableau qui m’a valu d’avoir le premier prix à l’exposition de l’association PPC (pastels pinceaux et compagnie) qui a eu lieu ce weekend à la Haye (Ballan-Miré).

C’est pourquoi, je voulais te remercier pour tous ces conseils et techniques que tu m’as transmis. J’espère que nous nous recroiserons lors d’un autre stage « .

Dominique


« Je viens vous remercier pour ce stage qui m’a fait le plus grand bien. Un peu d’ouverture vers le monde grâce à l’expression artistique m’a rappelé ce pourquoi j’existais. La musique et la peinture m’accompagnent d’une manière ou d’une autre depuis toujours, et j’ai pu grâce à vous m’amuser avec les couleurs, les techniques et surtout commencer à apprendre sur cet art dont j’ignore tout.
Les deux jours ont passé très vite et j’attends le prochain stage avec impatience.

Marie-Pierre, stage « De l’arbre à la forêt », Biennale de Sainte-Féréole (Corrèze), juillet 2022

—–
 
« Depuis mon retour, je n’ai pas eu le temps de me plonger dans le carnet de voyage, mais je suis toujours imprégnée des bons moments que nous avons vécus tous ensemble…aussi bien touristiques que picturaux. Ton énergie, ta gentillesse et ta pédagogie me font revenir avec de bonnes résolutions pour m’améliorer dans ma pratique du dessin et de la peinture. 
Tu peux déjà me pré-inscrire pour Essaouira en espérant que nous serons tous en forme pour ce rendez-vous ! »
 
Martine, stage « Carnet de voyage Fès-Meknès-Chefchaouen », mai 2022.
———–
« Un grand merci Emmanuelle et Yacin pour ce beau voyage créatif, dont je garde un magnifique souvenir. Vous nous avez fait découvrir un superbe pays et nous avons appris plein de choses. Merci Emmanuelle de partager tes précieux conseils, ta passion et ton expérience en aquarelle. L’ ambiance était très agréable, détendue et le groupe tellement gentil et sympa. J’espère pouvoir participer à un de tes nouveaux stages, je suis partante pour Essaouira « .
Sylvia, stage « Carnet de voyage Fès-Meknès-Chefchaouen », mai 2022.
—————-

« Merci Emmanuelle, pour ce stage très agréable et pour ton regard bienveillant et positif ! J’ai bien compris, que de la théorie à la pratique, il faut du travail pour jouir du plaisir aquarelle ! « 

Danielle, stage « Apprentissage des bonnes bases de l’aquarelle », mars 2022.

—————–

 »  Quel plaisir d’avoir participé à ce stage très intéressant, d’ailleurs le temps a passé tellement vite ! Très bénéfique pour une débutante comme moi… connaître le matériel , papiers , pinceaux, les mieux adaptés pour réussir l’aquarelle ;  apprendre à se lâcher !
J’aime ta façon d’enseigner, tout paraît simple , très à l’écoute.  Aux difficultés … tu as les solutions. Et toujours avec le sourire ! Nous formions  une équipe très sympa. Je suis rentrée enchantée à la maison, ça fait du bien au moral… À bientôt, mille mercis. »

Claire, stage « Apprentissage des bonnes bases de l’aquarelle », mars 2022.

—————–

 » Ce stage d’aquarelle a été passionnant et très pédagogique. J’ai peiné… mais je suis enchantée de ma découverte. J’aimerais bien suivre quelques cours, comme je te l’ai dit. Après un peu de pratique personnelle, ceux du mois de juin me plairaient bien. « 

Bernadette, stage « Apprentissage des bonnes bases de l’aquarelle », février 2022.

——————

« Ce stage a été à l’image de l’organisatrice et de l’hôte : douceur et lumières dans le dynamisme de l’eau des cascades du Bandiat. Merci aussi aux deux intervenantes qui se sont fondues à l’ambiance du groupe, en nous apportant leurs propres couleurs, pour que notre palette de bien-être soit complète ! »

Béatrice, stage « Aquarelle et bien-être », juin 2021.

—————–

« Un superbe stage, un lieu magnifique, des activités extra et surtout que de belles rencontres humaines ! Merci pour avoir rendu possible cette merveilleuse idée de stage, et à très vite pour de nouvelles aventures ! « 

Cécile, stage « Aquarelle et bien-être », juin 2021.

——————

« Merci Emmanuelle, pour cette belle opportunité de stage. Créativité, retraite, bien-être, le tout combiné : l’alchimie a pris et le groupe a suivi… dans un beau mouvement de bienveillance  et d’unité. Merci beaucoup ! « 

Catherine, stage « Aquarelle et bien-être », juin 2021.

——————

« Une bulle de sérénité et de créativité qui fait un bien fou ! Une organisation au top, et des animateurs à l’écoute. C’était une très belle réussite ! Bravo et merci ! « 

Jean-Jacques, stage « Aquarelle et bien-être », juin 2021

———————

« Je tenais à te remercier pour ce stage d’aquarelle, très intéressant, passé à tes côtés. J’étais super ravie de faire ta connaissance. Je suis en train d’encadrer les pochades que nous avons faites ensemble. Pour une première dans l’apprentissage de l’aquarelle tu as su me conquérir excellente prestation ! A très bientôt j’espère ! »

Jeannick, stage « Pochades », février 2021

——

« Emmanuelle, je tenais à te remercier pour cette fabuleuse expérience. j’ai passé un super moment lors de ces deux jours de stage qui m’ont permis de prendre conscience que je peux être capable de composer une réalisation en entier, qui plus est, dans une ambiance chaleureuse. Merci ! « 

Nathalie, stage « Bonnes bases », octobre 2019

——————–

« Merci Emmanuelle pour ce moment d’entrée en automne passé ensemble !!! Lumière, transparence et douceur pour ce duo d’aquarelle et verre… Accueil superbe, nombreuses visites et échanges avec artistes, amateurs(trices) chevronnés,et tous ceux qui rêvent de s’exprimer avec la peinture et qui hésitent encore à franchir le pas … émouvant) Une très belle journée pleine de sourires et de couleurs ! »

Isabelle Pontani, artiste verrier,  Portes ouvertes de l’atelier EmmAquarelle, septembre 2019.

——————


« Je suis la maman de la mariée pour qui Claire Dufrenne (@claramints) a offert une aquarelle réalisée par vos soins. Je tiens à vous remercier de ce cadeau magnifique et si original ! Bravo ! Une très belle idée cadeau. »

Agnès, septembre 2019

—————–

« Un séjour super dans un très beau lieu. Un groupe très sympa, des hôtes adorables. Et surtout, grâce à Emmanuelle, plein d’informations sur les couleurs, l’eau et l’aquarelle. Ca a l’air si facile en te regardant ! Un grand merci ! « 

Mathilde, Carnet de voyage/Aquarelle, Maroc, avril 2019

« Entre soleil et caillasse, entre sable jaune et terre rouge, de sites majestueux en gîtes chaleureux, dans un groupe dynamique et avec une professeure formidable, c’était…  tout simplement génial ! Merci. « 

Catherine, Carnet de voyage/Aquarelle, Maroc, avril 2019

——————

« Je tenais à vous remercier pour votre approche pédagogique durant ces deux jours (stage « Bonnes bases »), j’ai été totalement conquis. J’ai hâte de prendre du temps pour réaliser quelques dessins ».

Bruno N. de Chinon, février 2019

 «  I’ve seen some of your reflective pieces…and they are beautiful ! Keep it up ! »

 David L Stickel    , 2018

—————–

« Magnifique exposition. Superbes peintures. Je trouve très intéressant d’avoir exposé la transparence du verre auprès de la transparence de l’aquarelle ».

Dominique, Exposition « Transparences » à Ballan-Miré, 2018.

—————–

« Agréable surprise. Vos aquarelles sont loin d’être mièvres. Elles ravissent par l’originalité des points de vue ! J’aime le parti pris souvent radical. Super !

Hilde, Exposition à La Roche-Posay, 2017

——————

« Du lèche-vitrines, des intérieurs douillets derrière les vitres, des bonbons… ne serait-ce pas le bonheur ? Heureuse de te rencontrer ».

Roselyne, 8ème Festival de Brioude, 2017.

—————-

« Quand les aquarelles racontent des histoires…  » (1)

Au Festivalet des ateliers d’écriture 2017 de Blesle (Haute-Loire) ( Tisseurs de Mots), en écho à l’aquarelle « Incognito »,  Josette Magnon (Montélimar) a écrit ce texte :

« Aujourd’hui, à Blesle, on me parle de reflets, de bords entre deux mondes, et, vraiment, j’y suis, entre deux mondes ! Celui de mon enfance, et celui de maintenant, si différent, tant pour le lieu que pour les pensées qui m’animent…

« Incognito », c’est le titre d’un tableau. Une aquarelle d’ Emmanuelle Brunet.

Une femme jeune, élégante, se promène dans les beaux quartiers d’une grande ville…Pourquoi pas Alger ?

Dans les années 50, c’était un « petit Paris », avec des immeubles haussmanniens, de larges avenues, de beaux balcons, de belles vitrines.
Cette jeune femme s’appelle Marie-Lou. Elle est bien vêtue, elle porte une robe d’été à impressions, une robe de marque, chic, un chapeau, un sac Chanel avec une chaînette…Le soleil méditerranéen caresse sa peau. Elle peut circuler seule et sans voile. Elle fait partie des européennes qui n’ont pas à se cacher, à qui la vie sourit, car on est encore en paix. Elle peut profiter de sa liberté, sans inquiétude.
Sa fille est au lycée, elle a la clé de l’appartement, donc pas de souci. Son mari est en déplacement. Nulle obligation de rentrer tôt, la vie est belle !
Dans les vitrines, son reflet lui plaît. Alerte, avantagée dans cette tenue, elle chantonne une romance à la mode. La mode et l’air du temps, tout ce qui rend sa vie si légère…

Et pourtant, derrière tant de brillance, une ombre au tableau ne lui apparaît pas.
Un jour, ce temps béni ne sera plus que souvenir. Ce pays de rêve, il faudra le quitter. Il faudra vivre sous d’autres cieux, affronter vieillesse et solitude.

Au premier plan du tableau, figure une boule, faisant partie du décor de la vitrine. Boule de cristal, pour savoir l’avenir ?

J’ai voyagé d’une rive à l’autre.
De la Méditerranée à cette rivière à mes pieds, qui court si joyeusement.
Elle me dit toute la transparence du temps qui passe, et que rien ne retient. Le beau visage de Marie-Lou s’y reflète.
Marie-Lou qui préférait les apparences.
Marie-Lou qui ne songeait pas qu’une petite fille souffrait de solitude.
Marie-Lou qui est partie vers d’autres cieux.
Tu ne me quittes plus.
Je t’aime, maman ».

———————————

 » J’aime le choix de vos sujets variés et vos cadrages originaux. J’adore votre trait de pinceau, à la fois très précis et très libre. Vous conciliez l’inconciliable, bravo ! « .

Cécile, Brioude 2017.

———————————–

« J’adore l’aquarelle, mais la vôtre est un univers magnifique. Je vous adore ! « 

Yanis, Brioude 2017.

————————————

« Quand les aquarelles racontent des histoires…  » (2)

Chapeau bas
« Chapeau bas », collection privée.

Au Festivalet des ateliers d’écriture 2017 de Blesle (Haute-Loire), (Tisseurs de Mots), en écho à l’aquarelle « Chapeau-bas », Christine Dupont (Clermont-Ferrand) a écrit ce texte :

 » J’ai attendu ce lundi
Cette bicyclette rouge
Abandonnée avec légèreté
Contre le mur de sa maison.
Comme tous les lundis.

Je me suis d’abord recroquevillé
Sur le trottoir chaud et poussiéreux
Corps frissonnant dans un soleil de plomb
Jambes repliées, cœur éclaté.

Puis, me suis levé, doucement
Très doucement,
Découvrant dans le reflet
De la vitrine du chapelier
Mon corps suspendu à l’attente,
A l’éclat de son regard
Au timbre de sa voix
Au frémissement du rideau,
Tout là-haut.

Franchir le seuil, « Bonjour Monsieur »
Traverser la vitrine
Pour me fabriquer une image
Choisir entre le trouble ou le limpide,
La transparence ou l’apparence.

« Un chapeau, plutôt ! s’il vous plait »,
A la fois contenant de mes pensées,
De mes espoirs, de mes émotions, de ma quête
Mais ne cachant pas mon regard
Dans lequel je me contemple, m’admire,
Me raconte une histoire.

« Un gant seulement, s’il vous plait »
Pour me laisser le choix

Le choix du souvenir de ma main sur la poignée brûlante
Et rugueuse de la lourde porte, de
celui de sa peau, des douceurs rêvées.

Ou le choix du souvenir d’une main insensible,
Pour ne pas craindre de souffrir, de regretter,
Pour frapper de rage ce vélo trop rouge.

« Ce foulard, s’il vous plait »
Pour cacher mes tendons qui se figent,
Ma déglutition bruyante et ridicule
Pour étouffer ma voix, l’étrangler, la protéger,
Je ne sais plus,
Ou bien choisir de respirer,
Vers des étendues de mots d’amour
Prometteuses et fertiles,
Vastes à s’en étourdir et à se perdre.

Ressortir, face à la vitrine maintenant.
Mon âme se débat, se cogne contre
Des blessures que je crois incurables.
Cette image délicate et éphémère dans ce miroir
Je l’aime et je la hais tout à la fois.

Sur le vélo rouge
Un chapeau sur le guidon,
Chatouillé par le vent
Un gant par terre, piétiné,
Et une écharpe qui s’envole

Je suis rentré, dans un murmure,
Mes mains tâtonnant dans l’obscurité
De son alcôve,
Nu, libre d’aimer. « 

———————————-

 » Où est-on dans vos tableaux ? Devant ? Derrière ? Dedans ? Dehors ? Question de point de vue ! Nous avons beaucoup apprécié et …beaucoup interrogé « .

Annie et Marie-France, Brioude 2017.

———————————–

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s